Adieu à la note de frais

Avec l’app Mobility, passez de la note de frais à la simplicité administrative

Les employeurs veulent autant que possible simplifier les processus en les numérisant. Olympus Mobility peut vous aider à cet effet car nous excellons dans tout ce qui a trait à la gestion numérique de la mobilité. Olympus Mobility entend simplifier considérablement ce casse-tête administratif qu’est la mobilité. Pensez à la note de frais! Et ce dans l’intérêt de chacun, tant de l’employeur que du travailleur.

Il y a le travailleur….

Le travailleur a accès à l’app Olympus et peut ainsi acheter en ligner tous les tickets individuels, les cartes multi-voyages, les abonnements, les vouchers et/ou les titres de transport. Vous êtes intéressé par un compte démo gratuit ? Vos travailleurs sont libres de choisir en toute simplicité dans l’offre étendue d’options de transport durables. Passer rapidement et simplement d’un moyen de transport existant à l’autre est un jeu d’enfant. Un bonus ? Grâce au budget mis à leur disposition, ils ne doivent plus avancer un cent.
Le résultat ? Gain de temps pur, moins de stress, plus de sérénité, un meilleur équilibre vie professionnelle-vie privée et une plus grande productivité.

Mais aussi l’employeur…

Supposons qu’en tant qu’employeur, vous mettiez l’app Olympus à la disposition de vos travailleurs, les plaintes à propos de l’administration qu’entraîne la mobilité appartiendront définitivement au passé. Fini de rassembler les notes de frais. La seule administration qu’il vous reste, c’est de mettre l’app Olympus à la disposition de vos travailleurs et de fixer des budgets qui leur permettent d’utiliser les moyens de transport alternatifs. À la fin du mois, vous recevez une seule facture qui simplifie la récupération de la TVA. Plusieurs rapports vous permettent d’avoir une vision ciblée des déplacements de vos travailleurs.
Le résultat ? En tant qu’entreprise, vous économisez sur les frais des tickets et de l’administration. De plus, vous pouvez enfin dire adieu aux nombreux contrats de mobilité et à la collecte de bons, de tickets et de notes de frais. Quel luxe !

Nous démontrons la simplification administrative par les chiffres

La mobilité, un casse-tête administratif ? Difficile de le nier, malheureusement. Le traitement et la gestion des frais liés à la mobilité demandent beaucoup d’efforts de différents départements. Nous les énumérons brièvement :

  • Travailleur prépare une note de frais et l’introduit.
  • Dirigeant contrôle les pièces justificatives, les approuve et communique son accord au service du personnel.
  • Service du personnel règle ensuite le remboursement avec le salaire.

Comme vous pouvez le voir, plusieurs personnes passent des heures à traiter une note de frais.

Ci-dessous, vous trouverez un relevé détaillé et chiffré de l’impact financier.

Nous calculons l’économie pour un collaborateur qui parcourt un déplacement par mois avec l’app Olympus et la comparons avec le traitement manuel de la note de frais.

Le tableau ci-dessous énumère les différentes tâches pour le traitement d’une note de frais, le nombre de minutes que prendra ce traitement et une extrapolation sur une base annuelle.

  • Au total, 342 minutes sont consacrées par an au traitement manuel de 12 notes de frais (1 par mois) de 1 collaborateur, ce qui correspond à 5,70 heures. À une rémunération horaire de € 45, le coût total s’élève à € 256,50.
  • Si le collaborateur utilise l’app Olympus pour les déplacements, seules 51 minutes par an seront consacrées à l’administration. Cela correspond à 0,85 heure, soit un coût de € 38,25.
  • La différence de € 218,25 est donc importante étant donné que cet exercice est basé sur un seul déplacement par mois et pour un travailleur.

Si nous tenons compte du coût de la mise en oeuvre d’Olympus Mobility, la différence s’élève à € 155. C’est une somme importante étant donné que cet exercice est basé sur un seul déplacement par mois et pour un travailleur.

Imaginez à combien s’élève l’économie avec 20 travailleurs qui effectuent 2 à 3 déplacements par mois !

Toutes ces notes de frais pour régler l’indemnité kilométrique !

Le calcul et le paiement de l’indemnité kilométrique nécessitent une administration fastidieuse et il est possible de faire mieux.

De nombreuses entreprises encouragent leurs travailleurs à venir au travail à vélo en leur payant une indemnité kilométrique. Le suivi et le traitement sont souvent assurés par le biais d’un fichier Excel. Ce n’est pas seulement une méthode fastidieuse, elle comporte aussi toujours un risque d’erreurs. Par le biais de la plate-forme de mobilité d’Olympus Mobility, tout est beaucoup plus simple et correct.

Dans un article précédent du blog, nous expliquons les avantages de l’enregistrement des kilomètres, les circonstances dans lesquelles il est autorisé et le mode d’enregistrement des kilomètres dans l’app Olympus.

Dans cet article du blog, nous calculons le gain de temps et l’économie que vous réalisez en traitant l’indemnité kilométrique avec l’app Olympus.

Tant le travailleur que l’employeur sont impliqués dans le traitement de l’indemnité kilométrique.

  • Le travailleur doit faire le relevé de tous ses déplacements, tant le trajet domicile-lieu de travail que les déplacements professionnels et établir une note de frais correspondante.
  • L’employeur doit contrôler tout cela et communiquer le montant final au service du personnel en vue de son paiement.

Comment faire de l’administration de la mobilité un jeu d’enfant ?

La solution ? Il suffit que votre travailleur tienne le relevé de ses déplacements via l’app Olympus. Il sera ravi lui aussi d’en finir avec toutes ces notes de frais pour l’administration de sa mobilité.

  • Fini l’enregistrement de tous les déplacements dans un fichier Excel et la collecte fastidieuse des notes de frais.
  • À la fin du mois, vous recevez un rapport clair et structuré de l’indemnité kilométrique totale par travailleur.
  • Vous communiquez ces rapports au secrétariat social qui se chargera du reste.

Selon nos calculs, vous économisez pas moins de € 100 par déplacement avec cette méthode. Vos travailleurs effectuent régulièrement des déplacements professionnels avec leur voiture personnelle ? Dans ce cas-là, vous pouvez économiser beaucoup d’argent en faisant appel aux services d’Olympus Mobility !

Prêt à gagner du temps et de l’argent ?

N’hésitez pas à demander plus d’informations à l’équipe Mobility. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

À bientôt.

gestion d’un budget mobilité

Quelques exemples de la gestion d’un budget mobilité ?

  • Vous pouvez combiner le budget mobilité légal avec un budget frais spécifique aux déplacements professionnels.
  • L’utilisateur peut charger lui-même un budget privé si le budget mobilité légal ne suffit pas pour ses déplacements privés.
  • Pas d’ambiguïté pour les pass de De Lijn et/ou de la SNCB. Ceux-ci ne peuvent en effet être utilisés que sur le budget spécifique sur lequel ils sont achetés.

Avantages de la gestion d’un budget mobilité via notre plate-forme?

Il est logique qu’une gestion simultanée du budget mobilité par une seule plate-forme n’offre que des avantages. Nous en énumérons les principaux pour vous.

  • L’employeur peut analyser ses frais par type de budget et obtient un rapport clair.
  • Tous les frais imputés sur le budget de l’employeur (budget mobilité légal, cafétéria ou frais) figurent sur une seule facture. De cette manière, leur traitement et la récupération de la TVA deviennent un jeu d’enfant.
  • Tout ce que l’utilisateur dépense via son budget privé n’apparaît ni sur la facture, ni dans le rapport. De cette manière, nous respectons les règles du RGPD.

Flexibilité et durabilité sont sources de bien-être

Votre entreprise mise également sur la flexibilité et la durabilité ? Vous pouvez jouer cette carte de 1001 manières différentes. L’important est de toujours tenir compte du bien-être du travailleur.

  • De quelles possibilités dispose-t-il sur le plan de la flexibilité ?
  • Peut-il choisir librement de télétravailler, travailler au bureau ou dans un espace de coworking ?
  • De quelle manière le travailleur peut-il se rendre au bureau ou dans un espace de coworking ?

La mobilité est importante pour les collaborateurs. De nombreuses entreprises en ont pris conscience et y associent leur vision de la flexibilité et de la durabilité. Mais comment aborder la question concrètement en tant qu’employeur ? Quelles sont les possibilités pour offrir à vos travailleurs une mobilité flexible et durable ?

Notre réponse ? Gérez le budget mobilité à partir d’un même endroit

Tout est possible si le budget mobilité des travailleurs est géré via notre plate-forme en ligne.

De quelle manière pouvez-vous, en tant qu’employeur, proposer une mobilité flexible et durable à vos travailleurs ?

Plan cafétéria

Dans un article précédent du blog à propos de la mobilité flexible dans un plan cafétéria, nous avons déjà expliqué comment tout cela fonctionne. Outre une intégration avec l’outil FIP de SD Worx, nous prévoyons de mettre en place des partenariats avec d’autres secrétariats sociaux et des opérateurs de plans cafétéria.

Lisez aussi le témoignage de KPMG qui a intégré Olympus Mobility dans son Flex Reward Plan.

Le budget mobilité légal

Vous pouvez utiliser notre plate-forme de mobilité pour la gestion du budget mobilité légal, à la fois pour les pilier 2 et pilier 3.

Par notre app, le collaborateur a accès à un large éventail de moyens de transport alternatifs qu’il peut utiliser dans le pilier 2. Chaque mois, le solde est transféré de manière à obtenir le 31/12 un solde clair par travailleur pour le pilier 3.

Plusieurs de nos clients ont déjà mis en oeuvre le budget mobilité comme ACV Belgium, G.I.M.…

Gestion des frais

Dans notre blog à propos des notes de frais, nous expliquons clairement quels frais vous économisez en tant qu’employeur en utilisant notre app de mobilité. Vous pouvez mettre à disposition un budget spécifique par mois ou par an ou choisir un budget illimité. Le travailleur ne voit pas de montant dans l’appli mais sait qu’il doit l’utiliser pour ses déplacements professionnels.

Étant donné qu’il ne doit pas avancer les frais de mobilité, il est très motivé à la perspective d’utiliser effectivement les moyens de transport alternatifs.

Lisez aussi les témoignages de Sweco à propos de leur politique et vision de la mobilité durable et le Vlaamse Landmaatschappij qui bénéfice d’une optimisation de l’administration

Budget flexible pour la mobilité

Vous pouvez aussi utiliser l’app pour des déplacements domicile-lieu de travail. De cette manière, vous pouvez inciter les travailleurs à emprunter des moyens de transport durables pour parcourir ces distances.

Le télétravail devient de plus en plus la norme. En tant qu’employeur, mieux vaut donc éviter de proposer des abonnements standard.

En alternative, vous pouvez proposer à votre travailleur un outil numérique, par exemple l’app Olympus, qui lui permet d’acheter des tickets ou des cartes multi-voyages pour la SNCB, De Lijn, la STIB, les TEC. Naturellement, l’app lui permet également de passer rapidement aux vélos et/ou voitures partagés pour le last mile.

Vous en saurez plus à ce sujet grâce aux témoignages de Beweging.net et Mediacomm

Et il y a plus

Hormis la gestion de tous ces budgets mobilité sur une plate-forme, l’utilisateur peut aussi donner la possibilité d’utiliser l’app Olympus pour des déplacements privés. Le travailleur associe alors sa propre carte bancaire à l’app et charge un budget privé pour pouvoir acheter des tickets et titres de transport le week-end ou en dehors des heures ouvrables.

Pour info : le budget mobilité légal n’opère pas de distinction entre les déplacements professionnels, les trajets domicile-lieu de travail et les déplacements privés en raison du régime fiscal avantageux, de telle sorte que vous pouvez utiliser ce budget dans votre vie privée. Ni l’employeur ni le travailleur ne paient des impôts sur les dépenses dans le pilier 2 du budget mobilité légal. Une cotisation de solidarité de 38,07 % doit encore être portée en compte sur le solde dans le pilier 3 que vous devez payer au travailleur.

Gérer jusqu’à 4 budgets mobilité, en une fois !

Nous vous l’avons déjà expliqué précédemment, mais nous tenons à le répéter car cela fait la force de notre formule : vous pouvez gérer jusqu’à 4 budgets mobilité en même temps sur une seule app, l’app Olympus naturellement.

  • Vous pouvez combiner un budget frais spécifique aux déplacements professionnels avec le budget mobilité légal.
  • Si le budget mobilité légal ne suffit pas pour les déplacements privés, l’utilisateur peut charger lui-même un budget privé.
  • Sur le plan administratif, tout est parfaitement réglé. Si l’utilisateur effectue une transaction donnée, il affecte le coût du ticket ou du titre de transport à un budget déterminé. Il peut aussi consulter et suivre séparément chacun des budgets dans l’app.

Tous les frais sur une même facture, quelle simplicité !

En plus d’une gestion flexible des budgets mobilité, d’autres avantages sont liés à notre app Olympus. Que pensez-vous des suivants ?

  • Rapport clair : en tant qu’employeur, vous analysez très facilement les frais de mobilité par type de budget.
  • Une seule facture : sur laquelle vous retrouvez tous les frais supportés sur le budget de l’employeur – le budget mobilité légal, le budget cafétéria et le budget frais. Le traitement et la récupération de la TVA sont des jeux d’enfant.
  • La vie privée est préservée : ce que l’utilisateur dépense via son budget privé n’apparaît pas sur la facture, pas plus que dans le rapport. La vie privée et les règles du RGPD sont donc respectées à 100 %.

Vous voulez en savoir plus sur une gestion d’un budget mobilité de vos travailleurs ?

N’hésitez pas à prendre contact avec l’équipe d’Olympus Mobility. Nous nous ferons un plaisir de répondre à vos questions.

Ou demandez directement une démo de l’app Olympus !

frais de carburant

Comment économiser sur les frais de carburant ?

En tant qu’employeur, vous pouvez difficilement économiser sur la partie des déplacements privés. Dès qu’un travailleur paie un ATN, il peut faire un usage illimité de sa voiture à des fins privées. Toutefois, vous pouvez quand même économiser sur les frais de carburant associés aux déplacements professionnels et au trajet domicile-lieu de travail.

Comment faire ? En proposant à votre travailleur une alternative à ses déplacements professionnels, de sorte qu’il ne soit pas tenu de toujours prendre la voiture de société. L’une de ces alternatives est l’app Olympus Mobility qui permet à votre travailleur de se déplacer simplement avec des moyens de transport alternatifs tels que les transports en commun et les transports partagés. Dès que vous mettrez en œuvre l’app dans votre entreprise, vous remarquerez que vous optimisez effectivement les frais de carburant.

Nous allons vous le démontrer grâce à un exemple chiffré

Supposons que votre travailleur ait une voiture de société, habite à Gand et doive se rendre une fois par semaine chez un client à Anvers.

Quelques données de base pour le déplacement hebdomadaire à Anvers

  • Départ : Bevrijdingslaan 288, 9000 Gand
  • Destination : Uitbreidingstraat 2, 2600 Anvers
  • Distance : 62,2 kilomètres à 124,4 kilomètres aller-retour
  • Temps en voiture de société : 58 minutes à 116 minutes aller-retour
  • Temps en empruntant la mobilité durable : 81 minutes à 162 minutes aller-retour
    • Voyage en train : 40 minutes à 80 minutes aller-retour
    • Temps utile en train : 35 minutes à 70 minutes aller-retour

La voiture de société consomme en moyenne 6,8 litres. Un voyage aller-retour coûte donc € 13,53 de carburant, en considérant un prix de € 1,6/litre. Toutefois, le coût du carburant n’est qu’un aspect du coût d’une voiture de société. Si nous considérons tous les aspects, nous parvenons à ce coût total :

Frais de carburant

Même exercice pour le même déplacement en recourant à la mobilité durable

Frais de carburant calculé pour vous.

La différence de coûts nets pour le déplacement s’élève à € 10,86 pour un déplacement. Si nous appliquons ce déplacement une fois par semaine, soit quatre fois par mois, l’optimisation s’élève à € 43,44.

Sur une base annuelle, nous obtenons donc une économie de € 488,7 pour 1 travailleur. Pour une entreprise avec 20 voitures de société, l’économie totale sur les frais de carburant atteint pas moins de € 9.774, et ce chaque année.

Transports durables économiques et plus productifs

Comme vous pouvez le constater, vous économisez beaucoup sur les frais de carburant avec les transports durables. À première vue, vous penseriez qu’un travailleur qui a recours aux transports durables passe parfois plus longtemps sur la route qu’un travailleur en voiture de société, du moins quand il n’y a pas d’embouteillages. Mais quand n’y en a-t-il pas ? Pourtant, l’utilisation de la mobilité durable est finalement beaucoup plus productive. Reprenons l’exemple précédent.

Le travailleur derrière son volant est improductif pendant 116 minutes. La personne qui prend le train, en revanche, peut être productif pendant 70 minutes, justement parce qu’il ne doit pas rester attentif à la route. Le temps improductif n’est que de 92 minutes avec des moyens de transport alternatifs. Sur ce plan aussi, une différence de 24 minutes joue en faveur de la mobilité durable. La productivité du travailleur qui utilise l’app Olympus et fait appel à des moyens de transport durables est donc supérieure.

Avec le smartphone, les moments d’attente sur le quai sont du reste des moments productifs. Votre travailleur n’aura jamais été aussi réactif à ses mails.

Conclusion ? Économisez sur les frais de carburant avec l’app Olympus

Vos travailleurs se déplacent régulièrement chez des clients ou dans d’autres sièges et ceux-ci sont accessibles avec des moyens de transport alternatifs ? Dans ce cas, vous pouvez économiser beaucoup d’argent rien qu’en mettant en œuvre l’app Olympus Mobility dans votre entreprise. Pour le prix, il ne faut décidément pas hésiter. Grâce à l’app Olympus, vous donnez à vos travailleurs la possibilité de se déplacer avec des moyens de transport alternatifs.

Vous souhaitez plus d’informations ? Prenez contact avec nous. Nous vous donnerons volontiers toutes les explications possibles.

Entre-temps, de nombreuses entreprises font déjà appel à nos services, comme la VRT et Digipolis. Nous nous ferons un plaisir de guider votre entreprise sur la voie d’une mobilité durable.

Lisez nos autres articles de blog

réforme des corporate mobility practices

Réforme des pratiques de mobilité de société ? Les statistiques ne mentent pas !

L’étude Mo’vid-19 d’Espaces-Mobilités a interrogé 3.200 Belges à propos de leur attitude vis-à-vis de la mobilité avant et après la crise. 43% des participants indiquent avoir l’intention d’adapter leur habitudes en matière de mobilité après la crise. Ils pensent que la réforme des pratiques de mobilité de société sera surtout favorable aux solutions de soft mobility comme le vélo, le trottinette ou la marche.

Le vélo enregistre d’excellents résultats parmi les solutions de soft mobility . Il n’est pas surprenant que le Belge ait succombé au deux-roues. 34% des participants à l’étude Mo’vid-19 déclarent utiliser plus souvent un vélo ou un scooter comme moyen de transport après la crise. Et nous ne pouvons que nous en réjouir.

Les chiffres que publient notamment Cowboy et Billy Bike à l’intention du grand public ne font que confirmer cette tendance. La start-up bruxelloise Cowboy lance des vélos design électriques sur le marché et a vu ses ventes augmenter de 230%. Les vélos partagés de Billy Bike sont parvenus à doubler le nombre de leurs courses ces derniers mois.

Dans la vie professionnelle aussi, la location de vélos ne cesse d’augmenter. C’est ainsi que Cycle Valley, le conseiller en mobilité a découvert un nouveau modèle de rentabilité pour les vélos d’entreprise « grâce » à la crise du coronavirus: la location à court terme (par mois). La réforme des corporate mobility practices ne pourrait être plus claire.

Et la progression du vélo?

La progression du vélo n’a pas échappé au monde politique. Lydia Peeters, la ministre flamande de la Mobilité et des Travaux publics a organisé une toolbox sur le thème de la mobilité durable à l’occasion des conclusions sur la mobilité en période de crise. Le but est d’inciter les Flamands à continuer à faire du vélo même après la disparition du coronavirus. Elle investit à cet effet un budget de 3 millions d’euros, notamment dans les pistes cyclables, les parkings à vélos supplémentaires ou l’élargissement des pistes cyclables, sentiers pédestres et passages pour piétons. De cette manière, les gens pourront continuer à respecter une distance de 1,5 mètre.

Réforme corporate mobility practices? Le télétravail est apprécié !

L’impact principal sur la mobilité a incontestablement trouvé son origine dans l’obligation du télétravail. Avant la crise du coronavirus, le télétravail n’était pas encore ancré dans de nombreuses entreprises. Au contraire, il était plutôt évité par crainte pour la productivité (ou l’improductivité) des travailleurs. Mais finalement, le télétravail est devenu la nouvelle norme.

L’étude Mov’id-19 constate que 42 % des travailleurs sont enthousiastes à l’idée de pratiquer davantage de télétravail à l’avenir. Le télétravail suscite donc des réactions positives. 79% des participants encouragent la promotion et le soutien du télétravail.

Les employeurs font une concession importante : le fisc autorise par un « ruling covid » qu’une indemnité nette de 126,94 euros soit payée par mois au travailleur qui installe un bureau à domicile à l’ère du coronavirus. En plus de cette somme, une indemnité nette de 20 euros peut également être payée pour l’utilisation de sa propre connexion Internet.

Twitter a compris également que le télétravail était un keeper. Il y a deux semaines, Twitter a lancé la politiquerévolutionnaire que les collaborateurs peuvent télétravailler forever s’ils le souhaitent ! Twitter met en pratique immédiatement la réforme des corporate mobility practices.

Dans l’un des articles précédents de notre blog consacrés à la mobilité durant l’ère post-coronavirus, vous saurez comment, en tant qu’entreprise, vous pouvez économiser de l’argent en remplaçant les frais d’abonnement élevés par des cartes multi-voyages.

Corporate mobility 2.0 – mais comment ?

Le monopole de la voiture de société en tant que solution de corporate mobility risque de devoir lentement céder la place à d’autres formes de mobilité flexibles. Pour les travailleurs, une voiture de société n’est plus le cheval de parade d’un package salarial. Ils préfèrent dépenser ce budget en toute liberté à d’autres options de mobilité plus personnalisées.

En donnant aux travailleurs accès à un éventail d’autres options de transport, l’employeur leur offre une possibilité supplémentaire d’instaurer des déplacements flexibles. Cette réforme des corporate mobility practices permet, d’une part, d’augmenter l’efficacité et la productivité et, d’autre part, de diminuer le stress.

De nombreux employeurs voient également l’introduction du budget mobilité comme un atout important pour l’image de marque de l’employeur. Le budget mobilité permet d’échanger la voiture de société contre des alternatives durables ou de l’argent dans des conditions avantageuses fiscalement.

Let’s flatten the mobility curve ! Let’s réforme les corporate mobility practices !

Un coup de pouce nécessaire pour votre corporate mobility transformation? Vous avez besoin d’aide pour la réforme des corporate mobility practices? Consultez d’ores et déjà le site Internet d’Olympus Mobility ou simulez votre mobility policy idéale sur le site Internet de Payflip!

Lisez nos autres articles de blog

enregistrement simple des kilomètres

Enregistrement simple des kilomètres avec l’app Olympus

Si vous utilisez la plate-forme de mobilité d’Olympus Mobility, l’administration est un jeu d’enfant. Notre plate-forme et notre app Olympus offrent une solution efficace à la complexité administrative de la mobilité. Comment ? En veillant à un enregistrement simple des kilomètres et à l’indemnité kilométrique correspondante pour chaque travailleur. Le travailleur enregistre en ligne dans l’app Olympus à la fois son trajet domicile-lieu de travail et ses déplacements professionnels . À la fin du mois, l’employeur reçoit un rapport avec le montant total de l’indemnité kilométrique par travailleur. Difficile de faire plus simple.

Quand une indemnité kilométrique est-elle autorisée ?

Une indemnité kilométrique est autorisée tant pour le vélo que pour la voiture privée

1. Trajet domicile-lieu de travail à vélo

Une indemnité kilométrique est-elle prévue au niveau sectoriel ou dans l’entreprise ? Dans ce cas, vous pouvez, en tant qu’employeur, payer une indemnité vélo à vos travailleurs.

  • Vous pouvez imputer à 100 % l’indemnité vélo kilométrique en frais professionnels déductibles à concurrence d’un montant déterminé. L’indemnité vélo est exonérée d’ONSS.
  • Le montant maximum est de 0,24 euro par kilomètre et est indexé et adapté chaque année au 1er janvier.
  • Si, en tant qu’employeur, vous accordez le montant forfaitaire maximal appliqué par les services publics, vous ne devez pas produire de pièces justificatives.

2. Trajet domicile-lieu de travail en voiture privée

Si votre travailleur effectue les trajets domicile-lieu de travail avec sa voiture privé (auto, moto, cyclomoteur…), la loi ne prévoit pas d’intervention obligatoire de l’employeur. Si cette intervention est néanmoins prévue dans une CCT sectorielle, l’employeur est tenu d’intervenir.

  • Le travailleur peut choisir entre l’indemnité forfaitaire et les frais réels.
  • S’il opte pour les frais réels, un forfait de 0,15 euro par km est d’application, sans limitation de la distance parcourue. Le travailleur doit toutefois justifier ses frais réels. Ces frais sont déductibles fiscalement pour l’employeur.
  • Les frais forfaitaires sont calculés selon des pourcentages qui augmentent par tranche de revenus, ils s’élèvent à 0,320 euro maximum.

Simplicité de l’enregistrement des kilomètres grâce à l’app Olympus, même pour les cyclistes

Avec l’app Olympus, l’enregistrement des kilomètres est un jeu d’enfant.

  • L’employeur introduit la distance domicile-lieu de travail et donc aussi l’indemnité kilométrique dans le portail de gestion Olympus. Il procède ainsi par travailleur, tant pour les déplacements à vélo qu’en voiture privée.
  • Le travailleur enregistre chaque jour ses déplacements dans l’app Olympus. De cette manière, l’employeur optimise ces frais en cas de maladie, de congé ou de travail à temps partiel.
  • Le travailleur peut aussi suivre son indemnité kilométrique totale dans l’app Olympus.

3. Indemnité kilométrique pour les déplacements professionnels

Tant pour les trajets parcourus avec une voiture privée qu’avec une voiture cafétéria – une voiture de société sans carte de carburant, une indemnité kilométrique peut être payée.

Déplacements professionnels avec voiture privée ou cafétéria

Les règles à suivre sont assez compliquées. Même si votre travailleur effectue un déplacement professionnel avec sa voiture personnelle, vous pouvez lui verser une indemnité kilométrique. Le travailleur peut choisir entre une indemnité forfaitaire et les frais réels. Tenir ces frais réels nécessite une vigilance constante.

  • Le montant forfaitaire de l’indemnité kilométrique est actuellement de 0,3653 euro et est adapté chaque année le 1er juillet.
  • Le montant par kilomètre est un montant maximum. L’employeur peut choisir d’appliquer un montant inférieur au kilomètre.
  • Si l’employeur octroie le montant forfaitaire maximal payé aussi par les services publics, il ne doit pas produire de pièces justificatives.
  • L’indemnité kilométrique pour les déplacements professionnels n’est pas imposable. Du reste, des cotisations de sécurité sociale ne sont pas retenues non plus.

L’app Olympus pour un enregistrement simple des kilomètres

Dans l’app Olympus, vous pouvez introduire un tarif différent pour une voiture cafétéria sans carte carburant et une voiture personnelle.

  • L’employeur donne au travailleur l’accès à l’enregistrement des kilomètres pour les déplacements professionnels.
  • Celui-ci enregistre ensuite ses déplacements professionnels dans l’app Olympus, d’une manière conviviale et simple.
  • Une fois que le point de départ et la destination ont été introduits, l’app calcule la distance automatiquement.

One Mobility-tool to solve them all

Durant l’ère post-coronavirus, les entreprises seront confrontées encore plus qu’avant à des variations dans le recours à la mobilités par leurs travailleurs.

  • Chaque membre du personnel a ses propres modes de mobilité qui varient individuellement.
  • Un plan cafétéria, traditionnellement, offre déjà de multiples choix.
  • Certains optent aussi désormais pour un budget mobilité, une formule encore différente.

Olympus Mobility répond aux souhaits des entreprises de laisser la liberté de choix à leurs travailleurs. Dans le même temps, elle entend garantir la simplicité dans le traitement de la problématique complexe de la mobilité et donner aux entreprises une vision améliorée des frais réels dans l’ensemble. Vous cherchez une solution simple d’enregistrement des kilomètres ? Avec notre Mobility-tool, vous frappez à la bonne porte.

Vous souhaitez plus d’informations ? Pouvons-nous vous aider ? N’hésitez pas à prendre contact avec nous !

Lisez nos autres articles de blog

carte multi-voyages ou abonnement

À l’ère post-coronavirus, les travailleurs ne devront plus faire la navette tous les jours pour aller travailler. Souvent, ils seront absents plusieurs jours de leur lieu de travail pour des raisons de télétravail, de travail à temps partiel ou de travail en bureau satellite. Bon nombre d’entre eux ont par ailleurs découvert le plaisir du vélo pendant le confinement. Pour eux, un abonnement classique aux transports en commun n’est plus forcément la meilleure solution. Nous examinons pour vous quelle est la meilleure option pour eux, une carte multi-voyages ou un abonnement ?

Nous levons déjà un coin du voile. La solution de mobilité Olympus s’avère souvent la meilleure. Elle offre, toujours de manière conviviale, des cartes multi-voyages numériques de de Lijn, la SNCB, la STIB et les TEC.

Vous verrez ci-dessous comment vous procurer des cartes multi-voyages via l’app Olympus et dans quel cas celles-ci s’avèrent plus avantageuses qu’un abonnement.

Le télétravail devient la norme

La crise du coronavirus a imposé à de nombreuses entreprises de faire télétravailler leurs travailleurs. Il s’est avéré que le télétravail était possible, voire efficace.

Chez Olympus Mobility, nous croyons que le télétravail restera longtemps la norme. En tout cas, il est désormais complètement implanté dans notre société. Les travailleurs qui peuvent télétravailler deux à trois jours par semaine seront déjà bien plus heureux, ne fût-ce que par le gain de temps qu’ils réalisent en évitant le trajet domicile-lieu de travail. Et c’est bien car tout le monde sait que les travailleurs heureux sont plus productifs et qu’une entreprise a donc tout à y gagner.

Cette transition offre déjà des opportunités de reconsidérer le coût élevé de la mobilité qu’entraîne le trajet domicile-lieu de travail. Pour le moment, une entreprise opte souvent pour une formule d’abonnement. Mais est-ce toujours la solution la plus avantageuse ? Pour le moment, le choix entre une carte multi-voyages et un abonnement ne se conclut plus automatiquement en faveur de ce dernier.

Les travailleurs qui parcouraient cinq fois le même trajet cinq jours par semaine avaient intérêt à opter pour une formule d’abonnement. C’était aussi le meilleur choix pour l’employeur sur le plan des coûts. À l’ère post-coronavirus, les cartes multi-voyages comme les cartes dix trajets peuvent être un meilleur choix qu’un abonnement et optimiser les coûts de la mobilité.

Quelle est la solution la plus avantageuse, la carte multi-voyages ou un abonnement ?

Nous le calculons ci-dessous pour vous.

1. Carte multi-voyages ou abonnement pour les travailleurs qui prennent un bus ou tram de De Lijn en Flandre

Un abonnement mensuel de De Lijn coûte 49 €. Avec l’achat de m-cards de De Lijn dans l’application Olympus, vous économisez jusqu’à 27% en un mois, à condition que vous travaillez à la maison pendant deux jours par semaine. Le télétravail offre donc une optimisation des coûts de mobilité.

Vous devez chosir entre une carte multi-voyages ou un abonnement?

Nous remarquons donc que, si le télétravail peut nécessiter moins de déplacements domicile-lieu de travail avec les transports en commun, le travail à temps partiel, les déplacements à vélo et le travail en bureau satellite jouent un rôle également.

Vous trouverez ci-dessous quelques captures d’écran de l’achat, dans l’app Olympus, d’une m-card valable pour 10 trajets.

Carte multi-voyages ou un abonnement? Faites le choix!
Carte multi-voyages ou un abonnement?

2. Carte multi-voyages ou abonnement pour travailleurs qui prennent le métro, le tram ou le bus de la STIB à Bruxelles

À la STIB, le coût d’un abonnement est un peu plus élevé par rapport à une carte multi-voyages que chez De Lijn. L’économie totale peut donc atteindre 31 %.

Calcul des frais de voyages.

Vous trouverez ci-dessous quelques captures d’écran de l’achat de Jump10 dans l’app OIympus. Vous remarquez d’emblée comme cette formule est avantageuse par rapport à un abonnement.

Carte multi-voyages?
Calcul carte multi-voyages ou un abonnement?

3. Carte multi-voyages ou abonnement pour les navetteurs qui prennent le train ?

Un abonnement de train est de toute façon bon marché et reste quasi toujours la meilleure formule. Surtout si, en tant qu’employeur, vous utilisez le régime du tiers payant de la SNCB et prenez en charge complètement le coût de l’abonnement de train. Les pouvoirs publics vous remboursent alors 20 % du prix de l’abonnement.

Une carte multi-voyages est-elle plus avantageuse qu’un abonnement ? Tout dépend de la distance domicile-lieu de travail. Vous trouverez ci-dessous une simulation pour deux jours sans navette par semaine. Une carte multi-voyages ne s’avère meilleur marché qu’à partir d’une distance de plus de 100 km.

La carte multi-voyages est donc seulement plus avantageuse qu’un abonnement si les intéressés font le trajet de la côte à Bruxelles …

One Mobility-tool to solve them all

À l’ère post-coronavirus, les entreprises sont de plus en plus confrontées aux fluctuations dans le recours à la mobilité par leurs travailleurs.

  • Chaque membre du personnel a ses propres modes de mobilité qui varient d’un individu à l’autre.
  • Traditionnellement, un plan cafétéria offre de nombreux choix.
  • Certains optent aussi pour un budget mobilité, et c’est encore une formule différente.

Olympus Mobility répond au souhait des entreprises de laisser la liberté de choix à leurs travailleurs. Dans le même temps, elle veut garantir la simplicité dans le traitement de la question complexe de la mobilité et donner aux entreprises une meilleure vision des coûts réels des différentes formules. Carte multi-voyages ou abonnement ? Notre outil Mobility vous indique directement la différence de coût.

Vous souhaitez plus d’informations ? Nous pouvons vous aider ? N’hésitez pas à prendre contact avec nous.

Lisez nos autres articles de blog.