Koen Van De Putte, directeur d’Olympus Mobility, une entreprise « Mobility as a Service »

Bien que je sois un grand fan de la voiture (et de tout ce qu’en fait Elon Musk), celle-ci nous a vraiment mis dans le pétrin. Organiser notre mobilité de manière plus intelligente s’avère un processus d’une lenteur et d’une difficulté exaspérantes. Dans ce débat, la voiture de société est le sujet le plus brûlant. À juste titre ? Probablement. Mais qu’il s’agisse d’une voiture de société ou d’une voiture personnelle, nous formons quand même toujours des files. La véritable solution consiste à diversifier nos choix de mobilité en fonction de la destination, du moment, etc. Nous souhaitons dès lors aborder certaines croyances qui semblent encore empêcher un changement de mentalité.

Chacun semble, par exemple, admettre que les transports en commun coûtent cher, sont une perte de temps et requièrent un travail administratif trop complexe. De toute évidence, la voiture reste le mode le plus facile et le moins coûteux pour les déplacements professionnels. Mais est-ce exact ? Nous l’avons vérifié au moyen de trois déplacements domicile-travail. Nous sommes chaque fois partis du centre de Courtrai et nous sommes rendus respectivement à Roulers (25 km), Gand (50 km) et Anvers (100 km). Nous avons ainsi comparé l’utilisation de la voiture personnelle, celle de la voiture de société et la combinaison des transports en commun et partagés, du point de vue de l’entreprise.

De – à

Distance

   Courtrai Lange Steenstraat 1 – AZ Delta à Roulers Brugsesteenweg 90

25 km

 Courtrai Lange Steenstraat 1 – Bureau Olympus Mobility à Gand Ajuinlei 1

50 km

 Courtrai Lange Steenstraat 1 – Den Bell à Anvers Francis Wellesplein 1

100 km

Quels sont les frais ?

Nous prenons en compte les frais de carburant, le coût marginal au km (plus il y a de km, plus les frais de leasing sont élevés) et les frais de parking. Nous prenons également en considération la TVA récupérable ainsi que la déductibilité fiscale. Avec la voiture de société, le coût net du trajet Courtrai – Gand revient à 15,49 €. Avec la voiture personnelle et le paiement d’une indemnité kilométrique, il en coûtera rapidement 28,62 € à l’entreprise :

Voiture personnelle 

TVA incl.

Récupération de la TVA

Déductibilité fiscale

Coût net

 

39,43 €

                       1,01 €

                            9,80 €

 28,62 €

Indemnité kilométrique

33,63

100%

0,00

75%/70%

8,17

25,46

Parking Gand

5,80

100%

1,01

100%

1,63

3,16

       

Voiture de leasing

TVA incl.

Récupération de la TVA

Déductibilité fiscale

Coût net

 

     26,40 €

                       4,58 €

                            6,33 €

      15,49 €

Frais de carburant

8,50

100%

1,48

75%

1,79

5,23

Plus de km en contrat de leasing

12,10

100%

2,10

100%

3,40

6,60

Parking Gand

5,80

100%

1,01

70%

1,14

3,65

Qu’en est-il dans le cas d’une combinaison train et Blue-bike jusqu’au centre de Gand ? Il n’en coûte que 13,27 € net à l’employeur. (En supposant que le travailleur prenne sa voiture jusqu’à la gare de Courtrai et qu’il s’y gare. S’il s’y rend à pied, en vélo ou en tram, il en coûtera encore moins.)

 Transports en commun et partagés

TVA incl.

Récupération de la TVA

Déductibilité fiscale

Coût net

 

     22,00 €

                       1,90 €

                            6,83 €

      13,27 €

Billet de train A-R 2e classe

13,20

100%

0,75

100%

4,20

8,16

Parking Courtrai

5,60

100%

0,97

100%

1,57

3,06

Blue-bike

3,30

100%

0,19

100%

1,06

2,06

Combien de temps ?

Au total, le déplacement Courtrai – Gand en transports en commun et partagés dure 12 minutes de plus qu’en voiture. Toutefois, si l’on tient compte du temps de travail productif dans le train, nous ne « perdons » réellement que 74 minutes, alors que la voiture nous fait perdre un total de 122 minutes. Hormis une éventuelle conversation téléphonique en mains libres, le temps passé dans la voiture est en effet entièrement perdu.

 

Transports en commun et partagés

76

min

 

Voiture

122

min

Départ – gare – retour

10

 

Trajet départ – destination & retour

90

Parking – gare

12

 

Recherche de parking + temps payant

8

Voyage en train A-R

70

 

Parcours à pied parking – destination

24

Train – Blue-bike – train

12

 

Temps utile

0

Blue-bike A-R

30

    

Temps utile en train

-58

    

 Si nous facturons ce coût de productivité à un tarif horaire de 42 €, le coût total du déplacement s’élève à 100 € en voiture de société et à 66 € en transports en commun et partagés, ce qui représente pas moins de 41 % d’économie pour l’employeur.

Par ailleurs, plus la distance est longue, plus cela devient avantageux. Le trajet vers Anvers en transports en commun et partagés coûte ainsi 90 € ou 75 % de moins qu’en voiture :

 

Distance

Transports en commun et partagés

Voiture de leasing

Courtrai – Roulers

25 km

             63,17 €

             73,97 €

   

+ 10,80 €

Courtrai – Gand

50 km

             66,47 €

           100,89 €

   

+ 34,42 €

Courtrai – Anvers

100 km

             74,08 €

           163,17 €

   

+ 89,09 €

Travail administratif fastidieux ?

La mobilité intelligente, c’est la mobilité combinée ! Cependant, devoir traiter un contrat et des tickets pour chaque opérateur est loin d’être pratique. Le concept « Mobility as a Service » comme l’application Olympus Mobility offre depuis quelques années une solution à cet égard. Tous les modes de transport sont en effet repris sur une seule et même plateforme. Les contrats séparés et les titres de transport sur papier font ainsi partie du passé et toutes les dépenses de mobilité pour l’employeur sont réunies sur une seule facture.

Conclusion

La combinaison transports en commun et partagés est non seulement plus durable et plus saine pour de nombreux déplacements, mais elle est aussi clairement meilleure marché. Plus la distance est longue, plus le bénéfice est important : un trajet de Courtrai à Anvers représente ainsi une économie de pas moins de 75 % pour l’employeur. Grâce aux solutions « Mobility as a Service » telles qu’Olympus Mobility, même la paperasserie administrative relève de l’histoire ancienne. Les transports en commun et partagés sont souvent une bien meilleure solution que ce que l’on croit. Les faits parlent d’eux-mêmes, à quand un changement de mentalité et de comportement ?